Les soft skills les plus recherchées par les recruteurs Info apprentisInfo entreprise

Découvrez les compétences les plus attendues par les employeurs

Exit les CV à rallonge, les écoles prestigieuses et les petits jobs pour égayer un CV, les recruteurs sont aujourd’hui plus intéressés par les compétences globales d’un jeune que par son parcours scolaire. Mais quelles sont les compétences humaines qui intéressent le plus les recruteurs d’aujourd’hui ? Todo skills a mené l’enquête pour aboutir à un baromètre des soft skills que les entreprises privilégient dans leur recrutement. Voici ce qu'il faut en retenir...

Hard skills, soft skills, qu’est-ce que c’est ?

Ces nouveaux termes sont issus de l’anglais et désignent des compétences (raduction littérale de "skills"). Ces concepts font références à deux types de compétences : les compétences dites "dures" (hard skills) qui ne sont ni plus ni moins que les compétences professionnelles et les compétences dites "douces" (les fameuses soft skills) qui englobent les compétences humaines.

Pour faire simple, on pourrait résumer les choses ainsi :

  • Les hard skills correspondent aux compétences professionnelles que l’on acquiert au cours d’une formation, d’un parcours professionnel et qui sont souvent une condition sine qua none à l’exercice d’un poste. (Ex : gestion de projet, maîtrise d’une langue étrangère…)
  • Les soft skills correspondent quant à elles à des qualités humaines, relationnelles, émotionnelles et des comportements propres à chacun, qui s’acquièrent par l’éducation, l’expérience de vie, et plus rarement sur les bancs de l’école. (Ex : l’écoute, la curiosité, l’esprit d’équipe…)

En bref, si les hard skills sont souvent associées à des capacités intellectuelles et professionnelles, les softs skills quant à elles sont le reflet de notre intelligence relationnelle et émotionnelle. Et ce sont ces capacités qui sont de plus en plus souvent recherchées en recrutement…

Pourquoi les soft skills séduisent de plus en plus les recruteurs ?

Il est indéniable que la société et les mœurs ont évolués. Les parcours professionnels sont aujourd’hui loin de ce qu’ont connu les générations précédentes. Il n’est pas rare de nos jours de se réorienter ou de changer plusieurs fois d’entreprise et/ou de poste au cours d’une vie. Les carcans d’antan ont laissé la place à une forme d’agilité de plus en plus convoitée. Les notions de bien-être au travail sont aussi entrées en jeu en parallèle, bouleversant les priorités en entreprise.

Dans ce contexte, les CV brillants et les parcours scolaires d’élite n’ont plus la part belle. Désormais, les entreprises semblent donner davantage de crédit à l’humain lors de leur processus de recrutement. Il ne s’agit plus de privilégier les grandes écoles et les expériences dans de grandes entreprises mais de laisser une chance à tous de s’épanouir et de faire ses preuves.

Quelles sont les soft skills plébiscitées par les managers ?

Désormais au cœur du processus de recrutement, les soft skills sont plus que considérées et sont à valoriser sur les CV. Mais toutes les soft skills ne sont pas aussi recherchées les unes que les autres. D’après l’enquête menée par Todo skills, il semblerait que parmi ces capacités humaines et émotionnelles, les plus appréciées soient les suivantes :

  1. Curiosité
  2. Autonomie
  3. Écoute active
  4. Communication orale
  5. Respect
  6. Flexibilité et adaptabilité
  7. Attitude positive
  8. Faire confiance
  9. Responsabilité
  10. Intégrité
  11. Résolution de problèmes
  12. Ouverture à la nouveauté

Des qualités nombreuses mais pas si difficiles à acquérir ! Un peu de travail sur soi et de l’ouverture d’esprit permettent généralement de faire la différence.

A la croisée de la réflexion, de la communication, du leadership et de l’auto-apprentissage, ces différentes capacités sont aujourd’hui ce qui permet à un manager de faire son choix entre deux candidats équivalents du point de vue du parcours scolaire et professionnel.