TC Responsable de la Distribution

Le Responsable manager de la distribution définie les missions de ses collaborateurs directs et les motive autour d’objectifs fixés ; il coordonne et contrôle le travail réalisé, au besoin sanctionne et gère les conflits.

Intégré à la hiérarchie intermédiaire d’une entité commerciale, le Responsable manager de la Distribution met en place la stratégie commerciale définie par sa direction, ce qui implique une relation transversale avec de nombreux services (acheteurs / centrale d’achat, marchandiseurs, service des Ressources Humaines, service juridique, contrôle de gestion, superviseurs, etc.).

Durée de la formation

504 heures de formation
sur 12 mois en contrat d’apprentissage

Contact IFIR

Fabienne JOB
04 78 77 83 18
fjob@ifir.fr

Critères de recrutement

• Titulaires d'un diplôme BAC +2 (niveau III) dans le domaine de la vente/commerce/distribution ou d’un autre diplôme BAC+2 avec 6 mois d’expérience en vente
• Age : 16 à 29 ans révolus
• Modalités de sélection : tests et/ou entretien
Votre inscription au CFA est effective lorsque vous êtes recruté par une entreprise.
(Nous vous présentons à des entreprises)

 

Rythme d'alternance

15 semaines de formation réparties sur 12 mois, 1 à 2 semaines par mois


Lieu de formation

EKLYA - Écully (69)


Contenu de la formation


Décliner la stratégie commerciale de son point de vente en actions commerciales

  • Marketing de la distribution
  • Droit commercial
  • E-commerce
  • Elaboration de tableaux de bord…

Manager et affirmer son leadership au quotidien

  • Relations au travail
  • Faire évoluer son équipe
  • Droit disciplinaire et risque prud’homal


Développer/conduire des projets favorisant les pratiques et stratégies innovantes

  • Marketing de l’innovation dans la distribution
  • Cadre juridique de l’innovation
  • Gestion de projet : méthodologie et aspects budgétaires
  • Anglais (en face à face ou à distance)


Coût de la formation

L’entreprise participe au financement du coût de la formation par le biais du versement de la Taxe d’Apprentissage et d’un éventuel «reste à charge».