L’ AVENIR DE L’ APPRENTISSAGE

Réforme du 5/09/18


La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a été promulguée par le Président de la République le 5 septembre 2018. Portée par Muriel Pénicaud,
ministre du Travail, elle réforme notamment l’apprentissage.

LES CHANGEMENTS

POUR L’ORIENTATION

  • Les taux d’insertion dans l’emploi et de réussite aux diplômes de tous les CFA rendus
    publics.
  • Les régions organiseront une Découverte des filières et métiers par la rencontre de
    professionnels auprès des collégiens et lycéens
  • La création d’une classe de troisième « prépa-métiers » pour préparer l’orientation des
    collégiens vers la voie professionnelle et l’apprentissage.

POUR LES APPRENTIS

  • 500 € d’aide au permis de conduire pour les apprentis majeurs.
  • Une augmentation de 30 € par mois pour les apprentis de moins de 20 ans en CAP ou en Bac pro.
  • Les passerelles entre apprentissage et statut scolaire ou étudiant seront facilitées
  • 15 000 jeunes apprentis auront la possibilité chaque année de partir en « Erasmus pro » en Europe d’ici la rentrée 2022.
  • Tous les jeunes auront la possibilité d’entrer tout au long de l’année en apprentissage, et de faire valoir leurs acquis pour raccourcir la durée de la formation ou, au contraire, en cas de diffi culté, l’augmenter avec une « prépa apprentissage », financée par le Plan d’investissement dans les compétences du Gouvernement.

POUR LES EMPLOYEURS

  • Pour les entreprises de moins de 250 salariés qui forment des jeunes en CAP ou en Bac Pro, une aide unique pour plus de lisibilité.
  • Pour toutes les entreprises, la possibilité d’ouvrir un CFA, la mise en place d’un collecteur unique (URSSAF)
  • Pour tous les CFA, les démarches seront simplifiées.
  • Les branches professionnelles construiront le contenu des diplômes avec l’État.

  • Le droit du travail tiendra compte des spécifi cités de certains métiers : les horaires de travail des mineurs pourront s’adapter(restauration, sécurité...)


“Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible”
Antoine de Saint Exupéry