IFIR : centre de formation en apprentissage
Accueil > L'apprentissage > Contrat d'apprentissage

Contrat d'apprentissage

Il permet aux jeunes d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée
par un diplôme de l'enseignement professionnel ou technologique du 2ème degré ou de l'enseignement supérieur ou un titre d'ingénieur ou un titre certifié.

JEUNES CONCERNÉS :

  • Aux jeunes de 16 à moins de 26 ans quel que soit leur niveau de qualification ou de formation (15 ans éventuellement sous certaines conditions, plus de limite d'âge pour les jeunes travailleurs handicapés).

EMPLOYEURS CONCERNÉS :

  • Toute entreprise, à condition qu'elle soit déclarée à la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi).

NATURE ET DURÉE DU CONTRAT :

  • Contrat de travail à durée déterminée de 12 à 36 mois assorti d'une période probatoire de 45 jours. La durée du contrat varie selon le métier et le niveau du diplôme. En cas d'échec à l'examen le contrat peut être prolongé d'une année chez le même employeur ou un employeur différent pour un redoublement. Il est possible de signer plusieurs contrats d'apprentissage successifs dans la même entreprise ou une autre, afin de préparer une spécialisation, un diplôme de niveau supérieur et de suivre ainsi une vraie filière de formation.

LA FORMATION :

  • La formation doit avoir lieu obligatoirement dans un CFA (Centre de Formation d'Apprentis). Elle est de 400 heures minimum par an pour un CAP et de 750 heures minimum pour préparer un BAC PRO ou un BTS reconnu par l'Education Nationale ou le Registre National des Certifications professionnelles.

LES DIFFÉRENTES ALTERNANCES POSSIBLES :

  • • 15 jours en formation / 15 jours en entreprise
    • 1 semaine en formation / 1 semaine en entreprise
    • le matin en formation / l'après-midi en entreprise

  • Le calendrier des cours et de l'alternance dépend de la formation préparée. Cette formation en CFA est sanctionnée par un diplôme reconnu par l'Education Nationale et ce diplôme est exactement le même que celui délivré en formation initiale (100% du temps passé à l'école). La formation en interne dans l'entreprise se déroule sous la responsabilité du Maître d'Apprentissage qui est un salarié de l'entreprise chargé d'encadrer le jeune et de s'assurer du bon déroulement de la formation. L'apprentissage est la voie de l'excellence : il s'agit pour les jeunes d'être performants en entreprise et performants en formation.

LA RÉMUNÉRATION :

  • Elle correspond à un pourcentage du SMIC qui varie selon l'âge du jeune et l'année d'exécution du contrat. 

  • Voir le tableau des rémunérations

  • Valeur du SMIC au 1er janvier 2017 :
    1480.27 € brut pour 35h/semaine, soit 1133 € net pour 35h/semaine
  • ATTENTION ! L'apprenti qui conclut un nouveau contrat d'apprentissage avec le même employeur ou un employeur différent bénéficie d'une rémunération ou moins égale à celle qu'il percevait lors de la dernière année de son précédent contrat d'apprentissage, sauf si en raison de son âge il peut prétendre à une rémunération plus favorable (article L 6222-27, D 6222-26 à D6222-35 du code du travail et circulaire DGEFP - DGT N°2007-07 du 24/01/2007).

AIDES DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES :

  • Actuellement, nous attendons de savoir si la Région Rhône-Alpes continuera les aides aux entreprises locales, vous pouvez vous renseignez auprès d'eux au 0 810 833 980 de 9h à 12h. 

EXONÉRATIONS DE LA COTISATION :

  • • Pour les entreprises de 10 salariés ou plus (non compris les apprentis) :
    exonération totale des cotisations sociales patronales et salariales. Toutefois, restent dues : les cotisations supplémentaires d'accident du travail et le cas échéant, les cotisations de retraite complémentaire excédant le taux minimum obligatoire, pour la part patronale et salariale des cotisations dues en sus de ce minimum.

    • Pour les entreprises occupant plus de 10 salariés, l'Etat prend en charge :
    les cotisations patronales et salariales dues au titre des assurances sociales (maladie maternité, invalidité, décès, vieillesse et veuvage), des prestations familiales et des accidents du travail ; les cotisations salariales de chômage et de retraite complémentaire.

    • Ces entreprises restent toutefois redevables des cotisations suivantes :
    retraite complémentaire et assurance chômage (part patronale) ; cotisations supplémentaires d'accident du travail ; aide au logement et le cas échéant, versement de transport ; pour les parts patronales et salariales, s'il y a lieu, toute autre cotisation sociale dont l'obligation ne résulte pas la loi (fraction des cotisations de retraite complémentaire excédant le taux minimum obligatoire, régimes de prévoyance par exemple).

CONTACTS CHAMBRES CONSULAIRES Lyon et Rhône :

  • Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon
    20 Rue de la Bourse
    69002 LYON
    Tél. : 04 72 40 58 25

    e-Mail : pointa@lyon.cci.fr


  • Chambre de Métiers du Rhône

    58 Avenue Maréchal Foch
    69006 LYON
    Tél. : 04 72 43 43 00

    e-Mail : cad@cm-lyon.fr


  • Chambre d'Agriculture

    18 Avenue des Monts D'Or
    69890 Tour de Salvagny
    Tél . : 04 78 19 61 10

    e-Mail : jean.boudaud@rhone.chambagri.fr

CFA IFIR / Adresse : 66 Avenue Jean Mermoz - 69008 LYON, Rhone-Alpes, France / Tél. : 04 78 77 05 56 /
04/12/2017
Prime d'activité pour les apprentis
PRIME D'ACTIVITÉ 2018
23/11/2017
Etudes IFOP : Des étudiants qui privilégient le long terme
FIGARO ETUDIANT
18/09/2017
Apprentissage: Le succès derrière les préjugés
APPRENTISSAGE: LE SUCCÈS DERRIÈRE LES PRÉJUGÉS
Facebook