Félicitations aux apprentis diplômés de l'année 2018
De très beaux pourcentages de réussite pour les premiers résultats
Pourcentages de réussite des différentes formations : Les titres certifiés (TC) TC Consultant Recrutement - EKLYA...
Effectifs complets pour les formations suivantes
BTS Professions Immobilières, BTS Opticien Lunetier, TC Consultant Recrutement
Nous n'avons plus de places disponibles en contrat d'apprentissage pour les formations suivantes : BTS Professions...
Nos entreprises partenaires recherchent des candidats !
BP Métiers de la Piscine et CAP Métiers du Pressing
Intéressés par une formation dans les Métiers de la Piscine ou du Pressing ? Nos entreprises partenaires sont...
Le CFA IFIR ARL est sur Snapchat
Abonnez-vous pour ne rien manquer !
Stories découverte des métiers en entreprise, jeux-concours et autres…Rendez-vous vite sur SNAPCHAT pour ne rien...

Ils parlent de nous

Kate MASON PONTING, Gérante de l’élevage de chevaux Rosalys à Dompierre sur Veyles

Pourquoi avez-vous décidé de recruter en apprentissage ? N’est-ce pas un exercice périlleux d’être à la fois Maître d’apprentissage et maman de l’apprenti(e) ?

Je suis une fan inconditionnelle de l’apprentissage ! Ma fille avait fait un BAC PRO dans le secteur hippique, elle souhaitait continuer ses études et faire le BTS MUC mais elle avait envie de rester dans l’univers du cheval. C’est un très bon diplôme, je trouve la formation très polyvalente et je l’ai embauché en apprentissage. Il faut savoir dissocier vie professionnelle et personnelle, savoir garder une certaine distance lorsqu’elle travaille à mes côtés. Et cela se passe très bien, nous faisons des points réguliers sur ses missions, une sorte de « rituel » pour bien cadrer son travail et lui donner des objectifs. Elle sait qu’il faut bien qu’elle s’investisse !

ate MASON PONTING, Gérante de l’élevage de chevaux Rosalys à Dompierre sur Veyles

 

Eloise, apprenti 2ère année en BTS MUC

Pour vous, quels sont les avantages et inconvénients de l’apprentissage ?

L'avantage de l'apprentissage est de vraiment pouvoir intégrer le monde du travail avant d'avoir fini sa scolarité. L’apprentissage est plus concret. Ce qu’il faut savoir c’est qu'il faut redoubler d'efforts pour maintenir un niveau de scolarité satisfaisant, puisque le programme scolaire est le même que dans une formation initiale.

 

Nolwenn Chermette, Responsable Ressources Humaines du GROUPE BEAUTE CONCEPT

« Notre stratégie est de faire de l’alternance notre pré-recrutement CDD ou CDI pour nos différents points de vente. Nous cherchons la polyvalence et le Titre Certifié Conseiller de Vente en Parfumerie et Cosmétique répond à nos attentes. En complément, nous apportons aux apprenti(e)s des formations spécifiques sur nos produits et sur nos marques. En deux ans, nos collaboratrices en apprentissage confirment leur orientation et découvrent le secteur de la parfumerie et de la cosmétique. Elles prennent plus d’assurance lors de la seconde année, elles ont un regard connecté avec la réalité d’aujourd’hui et nous les laissons apporter des idées. Sur un de nos points de vente, une apprentie IFIR a, par exemple, proposé de placer les animations bar à ongles / à sourcils en vitrine, dans le magasin et pas en salle de soins. Cela a permis à tous les clients de voir nos prestations et cela a beaucoup plus. »

Beauté concept

 

Déborah Miniggio, Formatrice chez notre partenaire formation CARREL

« J’accompagne les apprentis BTS MUC durant 2 ans pour leur projet de développement commercial. Il s’agit d’un dossier rédigé et présenté à l’oral devant un jury professionnel lors de l’examen. L’objectif étant de faire le lien avec leurs missions en entreprise tout en analysant et synthétisant leur travail sur le terrain. En BTS, toutes les matières ont des coefficients très équilibrés, la meilleure recette pour l’obtenir, c’est un travail régulier ! Impliquer le Maître d’Apprentissage en lui faisant régulièrement relire le dossier conduit à la réussite du projet. »

« Les apprentis sont très bons : ils vendraient du sable dans le désert ! Du coup, ils ont de plus en plus de responsabilités en entreprise mais ne savent pas toujours comment valoriser leurs compétences et peuvent avoir des difficultés rédactionnelles pour leur dossier. Je les accompagne en ce sens ! Ils viennent d’horizons différents : certains de BAC PRO Commerce, d’autres d’un BAC Général, c’est ce qui fait la richesse des promotions ! »

Déborah Miniggio

 

Clément Coron, apprenti BTS Assistant de Gestion

Vous avez une RQTH. Quelles adaptations avez-vous souhaité mettre en place pour vous faciliter l’apprentissage ?

Pour faciliter mon apprentissage, je suis en cours de soutien dans plusieurs matières afin de m’aider à mieux comprendre les consignes des exercices. Comme la prise de notes reste difficile pour moi, mes professeurs me donnent des photocopies. En entreprise, j’ai un classeur récapitulatif des procédures de travail et ma tutrice a veillé à ce que je sois bien intégré dans l’équipe.

Comment s’est passée votre intégration en classe ?

En classe, j’ai expliqué aux autres apprentis que le relationnel est difficile pour moi. Je ne comprends pas toujours les sous-entendus. J’ai besoin d’être en confiance pour que tout se passe bien. Je suis bien intégré dans la classe, nous avons fait un séjour d’une semaine en Angleterre qui s’est très bien passé !

clément

 

Catherine Deniau, professeur de Droit chez notre partenaire EKLYA

Comment adaptez-vous vos cours aux secteurs d’activités dans lesquels vos élèves travaillent ?

Effectivement, j'adapte mes cours aux différents niveaux et secteurs d'activités. Concrètement, je garde toujours la même trame en matière de notions juridiques mais j'adapte les exemples au secteur d'activité concerné ! Surtout, je reste ancrée dans l'actualité de préférence la plus récente possible, pour incarner les situations.

Il peut même arriver que je parte d'un exemple pour remonter à la notion. Nos jeunes générations sont plus accessibles à ce mode de pensée, je peux ainsi les "harponner" et parvenir à les amener doucement vers la théorie. Dans certains cas, je renonce à l'exposé de certains détails pour me consacrer à l'essentiel de la notion en veillant à lui donner du "sens".

Comment rendre le Droit concret et « intéressant » à des jeunes qui ont souvent certaines réticences pour cette matière ?

Pour rendre la matière concrète et intéressante voire pour lever les réticences, là encore c'est l'actualité sous une forme "racontée" qui est mon levier. Mentionner telle affaire pour expliquer la notion de capacité et d'incapacité fonctionne immanquablement ! Faire état de telle ou telle entreprise en difficulté pour aborder les procédures collectives fonctionne également. Je peux aussi choisir d'utiliser une vidéo pour rebondir par transversalité sur une ou plusieurs notions juridiques.

Catherine Deniau

 

M. Gavat, Gérant des restaurants La Tabl’ature Lyon 6ème et 7ème

Apprentissage

« C’est le meilleur moyen d’apprendre, surtout dans la restauration ! Il s’agit d’un véritable pré-recrutement pour une embauche. Bien évidement il faut que le savoir-faire et le savoir être suivent. La restauration est un secteur qui recrute ! »

Recrutement
« J’avais besoin de deux apprentis Commis de Cuisine pour mes deux restaurants. J’aime bien mixer les CAP et BAC PRO car c’est deux niveaux différents. J’ai contacté le lycée Jehanne de France qui m’a parlé du CQP Commis de Cuisine en projet avec le CFA IFIR ARL. Mme Surles m’a envoyé des CV, j’ai mené des entretiens et mon choix s’est porté Aurélie et Sarah qui étaient stagiaires en CQP Commis de Cuisine. J’ai ensuite renouvelé leur contrat, en apprentissage cette fois, lorsqu’elles ont poursuivi en BAC PRO Cuisine, toujours avec le CFA IFIR ARL et le lycée Jehanne de France. Ce qui m’a intéressé chez elles : leur maturité et leur expérience dans la cuisine. »

Monsieur Gavat, Gérant des restaurants La Tabl’ature Lyon 6ème et 7ème

 

Kevin Felix, ancien stagiaire Préparation Opérationnelle à l’Emploi 
Apprenti CAP Métier du Pressing

Quel est votre parcours et comment avez-vous connu cette Préparation Opérationnelle à l’Emploi ?

Je viens de Martinique où j’ai quitté l’école en seconde BAC PRO Maçonnerie. Je suis arrivé en métropole et je suis resté en EPIDE (Etablissement pour l'insertion dans l'emploi) durant plusieurs mois. Après, j’ai effectué une formation à l’AFPA dans la maçonnerie mais cela ne m’a vraiment pas plus. J’étais inscrit en Mission Locale mais j’ai fait mes démarches tout seul pour l’inscription à cette formation au CFA IFIR ARL. C’est sur internet et le site www.ifir.fr que j’ai découvert cette Préparation à l’emploi.

Qu’est-ce que cela vous a apporté ? Que devenez-vous aujourd’hui ?

Une formation en alternance et la découverte d’un métier ! Je suis dorénavant apprenti au CFA IFIR ARL et je prépare le CAP Métier du Pressing. Mes cours sont à Ecully, au CTTN, le partenaire formation IFIR. J’aime bien prendre soin des vêtements, je suis quelqu’un de soigneux et d’organisé. Mon entreprise est un pressing à Saint Genis Laval.

Kevin Felix, ancien stagiaire Préparation Opérationnelle à l’Emploi   Apprenti CAP Métier du Pressing

 

Laurie, Manager chez Casino
Diplômée BTS MUC, BAC PRO Commerce, CAP Employé de Vente

En commençant votre cursus par un CAP, comment avez-vous appréhendé le BTS MUC ?

J’appréhendai de me retrouver avec des jeunes issus d’un Bac général mais finalement, grâce au suivi du CFA IFIR et de CARREL, tout s’est très bien passé et j’avais de très bonnes notes en matières professionnelles donc cela compensait certaines difficultés que je pouvais avoir en matières générales.

En quoi consiste votre poste aujourd’hui ?

Je gère une équipe de 5 personnes dans la partie alimentaire – charcuterie, fromage, yaourts, surgelés… Je m’occupe des actions de communication, de la mise en place de la PLV, des promotions et des commandes, notamment lors des fêtes de fin d’année où il y a beaucoup de travail. Je gère également la gestion des marges et le chiffre d’affaires au quotidien. Je sais que par la suite, je pourrai encore évoluer !

Laurie, Manager chez Casino  Diplômée BTS MUC, BAC PRO Commerce, CAP Employé de Vente

 

Mélanie Rognard
Diplômée BTS NRC - promo 2014 – 2016
 

« J’ai effectué mon alternance durant ces deux années chez EDF Collectivités.

J’ai choisi de faire cette formation en alternance afin de mettre en application mes connaissances dans des situations réelles. L’alternance est une véritable « mine d’or », non seulement on concrétise en temps réel ce que l’on étudie, on est rémunéré mais également on ressort avec une expérience professionnelle de deux ans qui nous permet d’être tout de suite opérationnel sur le marché du travail dès l’obtention du diplôme.

Grâce à l’obtention de mon BTS, j’ai pu poursuivre en Licence Professionnelle « Chargé(e) des Ressources Humaines » à l’IUT Lyon 3 sur le campus de Bourg-en-Bresse. Je suis actuellement en alternance au Cabinet Conseil Recrutement de Manpower, j’assiste les consultants en recrutement dans toutes leurs missions. »

Mélanie Rognard  Diplômée BTS NRC - promo 2014 – 2016

Charlène Pain, apprentie Auxiliaire de Puériculture

Concours
« Le concours est en deux étapes, une partie écrite (tests psychotechniques et culture générale pour certains), pour ma part je n'ai eu que les test psychotechnique à passer car j'ai le bac. La seconde étape est une épreuve orale avec un formateur de l'école et un professionnel de la petite enfance sur un thème de société et une partie sur ses motivations. Après les concours, étant sur liste principale et en haut de tableau, l'école proposait une réunion d'information sur la voie de l'apprentissage avec le CFA. Ensuite un entretien avec Cathy SPAGNOLO puis avec les différents employeurs»

« Je suis en poste sur deux établissements chez le même employeur. Ce qui me plait le plus dans ce métier c'est la prise en charge de l'enfant et l'individualité de la prise en charge au sein d'un groupe d'enfant. En somme faire de l'individuel dans le collectif. Le travail d'équipe est aussi pour moi un avantage et une force qui permet de se remettre en question continuellement.  Enfin l'accompagnement des familles dans des étapes les plus importantes qu'est la parentalité. »

 

Charlène Pain, apprentie Auxiliaire de Puériculture

 

Quentin Freydier  – Adjoint Chef de Site chez SANOFI PASTEUR - Diplômé BP Agent Technique de Prévention et de Sécurité - promo 2013-2015

PROJET PROFESSIONNEL

« Après l’obtention du BP, j’ai signé un CDI dans la foulée chez SANOFI PASTEUR, je manage dorénavant une équipe de 22 Agents de Surveillance. Je suis Adjoint Chef de site et mon supérieur hiérarchique est le chef de site, ce dernier est en contact avec la clientèle et l’agence. Nous avons des astreintes les nuits et weekends : téléphoniques pour ma part et physiques pour les agents. Notre rôle est de sécuriser le site, où se trouve les bureaux de la Direction, pour éviter toutes intrusions et malveillance par un contrôle des entrées et sorties, de coordonner les différents prestataires qui viennent sur le site pour des travaux, de leur rappeler le port de l’EPI – l’équipement de protection individuelle – et de prévenir et protéger en cas d’incendie. Nos missions ont évidemment évolué depuis les attentats et le Plan VigiPirate, nous nous adaptons à la menace. Actuellement, je suis en train de me former au secourisme et j’espère pourvoir devenir formateur secouriste une fois que j’aurai acquis plus d’expérience ! »

UN CONSEIL AUX FUTURS APPRENTIS IFIR

« Certains vont être intéressés par l’incendie mais je leur conseille de regarder le métier dans sa globalité car il y a pleins d’autres missions ! Et je leur dirai aussi de ne pas se contenter du contrat d’apprentissage pour se faire de l’expérience, ils peuvent travailler dans la sécurité en extras pour occuper des postes différents et gagner en polyvalence. »

Quentin Freydier  – Adjoint Chef de Site chez SANOFI PASTEUR Diplômé BP Agent Technique de Prévention et de Sécurité - promo 2013-2015

 

Mme Bory, gérante du Pressing Vendôme à Lyon et maître d’apprentissage

Pourquoi avoir choisi le dispositif apprentissage ?

« Parce que c’est un très bon moyen de recruter, de donner sa chance à un jeune pour débuter dans la vie. J’aime transmettre mon savoir-faire, faire connaître ce métier. J’ai formé de nombreux apprentis dans ma carrière et même si certains n’ont pas continué dans ce milieu, cela leur a permis d’avoir un diplôme, de l’expérience professionnelle et de s’insérer sur le marché du travail. Une de mes anciennes apprenties travaille dorénavant en maison de retraite. »

 

Mme Bory, gérante du Pressing Vendôme à Lyon et maître d’apprentissage